Comment réussir son clafoutis

Aujourd’hui je décide de faire un clafoutis. Mais attention, pas un clafoutis de supermarché ! Non, non, un vrai clafoutis avec des cerises de mon cerisier. Donc, pour mon clafoutis, il me faut des … cerises. Et c’est là que les problèmes commencent, car les étourneaux ont choisi, eux aussi, de s’abattrent sur mon cerisier. Il me faut donc trouver le moyen de les tenir à l’écart pendant que je cueille.
Hypothèse numéro 1 : je frappe dans mes mains. Ca marche, mais je passe mon temps à applaudir comme un imbécile sous mon cerisier.
Hypothèse numéro 2 : je mets des boules de naphtaline dans une bouteille en plastique coupée en deux que j’accroche dans l’arbre. C’est une recette de grand-mère. Pas la mienne, celle du magasine Rustica. Résultat : nul, les étourneaux n’ont même pas vu que j’avais mis ce dispositif pour les éloigner.
C’est alors que me vient l’idée de génie. . . je vais mettre une radio dans l’arbre pour faire du bruit et les effrayer.

DSC00465bis

Regardez bien, sur le tronc, au niveau de la première branche qui part vers la gauche . . . un transistor Sourire
Mais attendez, ce n’est pas tout. Figurez-vous que je règle la radio sur "Nostalgie" … les étourneaux reviennent ! Même pas peur l’étourneau avec Nostalgie.Je décide de passer à l’offensive : France Info. Oui, je sais, je ne suis pas vraiment fier de moi. Faire subir du France Info à ces pauvres oiseaux, ils n’ont quand même pas mérité cela. Mais bon, j’ai un clafoutis à faire . . .
Et bien vous me croirez si vous voulez mais … dès que le présentateur a prononcé le nom du président de la république … la nuée d’étourneaux s’est enfuie à tire-d’aile. Je crois qu’ils étaient vraiment effrayés, ils ne sont jamais revenus.

Moralité : pour protéger les cerises … mettez France Info dans les arbres Premier de la classe