La soupe de … Ratatouille ;-)

Vous connaissez Ratatouille ? Je ne parle pas du congloméra de légumes qui accompagne habituellement un plat principal. Non non, je vous parle de Ratatouille avec un R majuscule.

Ratatouille c’est le héro du film d’animation éponyme de Disney, ou chevalnyme, comme dirait Stéphane de Groodt, si vous préférez la taille au dessus 😉 … je vous laisse chercher …

Ratatouille_001

Bref, aujourd’hui j’ai testé une recette qui n’a pas de titre. Alors je l’appelle « La soupe de Ratatouille » car elle le mérite bien.

En fait, tout commence lorsque je passe à la caisse du petit franprix de la porte des Lilas. Pour celles et ceux qui connaissent, vous situez l’action. Pour les autres, vous pouvez vous amuser avec Google Street view 😉 Mais bon, ce n’est pas l’essentiel car l’action aurait parfaitement pu se passer ailleurs.

Bref, je passe en caisse. Je paie … trop cher évidemment … de toute façon on se plaint toujours que c’est trop cher. Et là … hop … le caissier place mon ticket de caisse dans un petit dépliant et me le tend. Vous avez bien lu ? C’est quoi l’événement interpellant à votre avis ? alors … hé hé, en fait il y en a 2 ! Le premier c’est que j’ai écrit « le caissier ». Hé oui, dans l’esprit de l’individu lambda, ou de la ménagère de plus 50 ans, on parle toujours de « la caissière ». Sauf que là, bein … c’était un caissier 🙂 Mais on s’en fiche également car ce n’est pas l’essentiel. L’essentiel c’est le petit dépliant, le deuxième. Vous suivez toujours ?

Bref, je le récupère mais plutôt que de le mettre dans mon portefeuille, je le garde par devers moi … ou deflûte moi, si vous préférez le Champagne comme dirait Stéphane de Groodt 😉 … je vous laisse chercher…

Me voilà donc avec mon petit dépliant dans les mains. Je découvre qu’il s’agit d’un « petit porte-ticket … porte-parole » pour en profiter pour se dire autre chose que « Bonjour, Merci, A bientôt ». Je ne sais pas vous, mais moi, j’aime bien l’idée 🙂

Je continue ma lecture et je découvre l’opération « l’arrondi« . J’en avait entendu parler mais pas plus que ça.

Franprix_001p2

J’aime bien cette idée de donner quelques centimes qui seront reversés à des associations comme la croix-rouge ou encore le secours populaire. A bien y regarder, c’est une forme de comportement collectif de contribution à la redistribution des richesses vers celles et ceux qui en ont le plus besoin. Vous l’avez compris, ce sont toutes mes valeurs : l’occasion d’exprimer ma liberté d’action, une participation à un fond commun pour une redistribution qui contribue à l’égalité, du collectif pour compenser l’individualisme … l’expression d’une certaine fraternité.

Continuons : sur la dernière page, une recette de cuisine. Je lis et … poires-carottes ? Fiouuuuuu mais c’est complètement inattendu ça !

Voilà qui titille ma curiosité et attise ma soif d’expérience culinaire. Autant dire que cette recette n’est pas faite pour tout le monde. C’est une recette pour celles et ceux qui aiment la nouveauté, le challenge et … le bizarre :-)) C’est donc pour moi !

Franprix_001p1

Côté préparation, rien à dire, c’est vraiment pas compliqué. Sauf peut être la poire ! Quand on la pelle, on en a plein les doigts et Zwouip … ça glisse des doigts 🙂 Pas facile de tenir tout ça.

Je fais revenir les oignons dans un peu d’huile et une grosse casserole. Je prépare un litre de bouillon. Je donne 20 bonnes minutes aux oignons. Ensuite je verse mes morceaux de poires et de carottes par dessus. J’ajoute le bouillon bouillant. Une pincée de sel, de poivre et … mon choix : le gingembre. Hop … c’est parti pour 45 minutes

Driiiiiiiiiinggggg … ça c’est le minuteur qui annonce la fin des 45 minutes.

Tel un maitre Jedi, je sors mon sabre laser … oups pardon … mon mixer plongeant triblade Kenwood … mais avouez quand même qu’il y a de la ressemblance !

Triblade-Laser

Bref, j’attaque la poire et la carotte par un geste de haut en bas avec la maîtrise d’ObiWan Kenobi et je plonge sans faillir mon Kenwood laser dans la mixture tel maître Yoda se débarrassant d’un Stormtrooper.

C’est prêt ! je goûte ….. wouhaaaaaaaaaaaaaaa ….. c’est chaud !

Mais c’est bon. C’est un peu space mais j’aime bien ce côté sucré/salé avec un côté râpeux de la poire …  c’est vraiment la soupe … de Ratatouille :-))

Bref, la prochaine fois que je passe en caisse chez Franprix :

  1. je dirai autre chose que « Bonjour, Merci, A bientôt »
  2. je dirai au caissier de faire l’arrondi
  3. et … je demanderai un autre porte-ticket avec une autre recette 😉
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s