Eux, c’est nous …

Conseil : prendre son temps et relire si nécessaire plusieurs fois. Ce petit post nécessite une grande concentration et toute votre capacité cognitive pour bien saisir le sens de chaque proposition …

Ces quelques mots me sont venus à la lecture d’un petit bouquin destiné à la jeunesse

EuxCestNous_M278000
Parce qu’il est bien plus difficile d’être solidaire qu’individualiste

Parce qu’il est bien plus difficile d’être ouvert aux autres que replié sur soi

Parce qu’il est bien plus difficile d’être compréhensif qu’intransigeant

Parce qu’il est bien plus difficile d’être bienveillant qu’acrimonieux

Parce qu’il est bien plus difficile d’être tolérant que dogmatique

Et

Parce qu’il est bien plus facile de penser à soi avant d’être empathique

Parce qu’il est bien plus facile d’être indifférent que compatissant

Parce qu’il est bien plus facile d’être égocentrique qu’altruiste

Parce qu’il est bien plus facile d’être insensible qu’ému

Parce qu’il est bien plus facile d’être égoïste que généreux …

… voici une petite lecture, recommandée par tous les grands spécialistes du nettoyage de neurones :

EuxCestNous_livre

Chez Gallimard jeunesse : Eux, c’est nous.

Publicités

Ma 6eme « chiquenaude de bouche » : les boulangers

Bon, voilà ma 6eme « chiquenaude de bouche » (c’est comme un « coup de gueule » mais en beaucoup, beaucoup, beaucoup moins fort … bein oui, y’en a marre de ces français qui passent leur temps à tout critiquer à outrance)
Alors voilà, allons droit à l’essentiel, n’y allons pas par quatre chemins, ne coupons pas les cheveux en quatre parce qu’un cheveux coupé en quatre bein … est-ce que ça fait vraiment quatre cheveux ? Alors vous voyez ? zou, je ne fais pas dans la demi-mesure, je ne cherche pas à tergiverser. Avec moi, pas de blabla, que des résultats … na !

Alors voilà, je pense que comme moi, vous allez régulièrement chez votre boulanger acheter du pain. C’est donc ce que je viens de faire histoire d’avoir une baguette bien fraîche pour mon casse-croûte du dimanche soir 🙂

Je rentre dans la boulangerie de garde du quartier de ma rue qui fait de bonnes galettes des rois. Je m’adresse à la boulangère de faction derrière son comptoir en cette fin de dimanche après-midi : « dites-moi, ma brave commerçante en miches de campagne et pains en tout genre, donnez-moi je vous prie une  baguette de votre meilleure cuisson de l’après-midi !« .

Je vois alors son visage se fermer, ses yeux devenir humides, ses bras retomber le long de son corps, et … sa bouche s’entre-ouvrir … je comprends qu’elle va prononcer quelque chose : « je suis confusément désolée, profondément excusez-moi platement mais … le boulanger … il en fait rien qu’à sa tête … les baguettes … elles sont toutes blanches …« .

20160117_BaguettePasCuite_01Pas le choix, je prends une baguette « bien blanche ». Traduisez « bien blanche » ça veut dire « pas cuite ». Hé oui parce que je commence à avoir l’habitude. Maintenant quand on demande « une baguette », on a un truc longiligne, vaguement pâteux, de couleur très blanche … bref, on repart de la boulangerie avec de la pâte à pain …

Vous me croirez si vous voulez mais … quand je suis arrivé chez moi, tout à l’heure, ma baguette était pliée en deux. Je la tenais pourtant délicatement et le trajet est très court. Mais rien à faire, de la pâte à pain pas cuite, bein … c’est pas rigide … c’est même tout le contraire …

Alors voilà l’objet de ma 6ieme chiquenaude de bouche : je souhaiterais comprendre pourquoi les boulangers ne laissent plus le pain assez longtemps dans le four. En clair, il y a deux réponses possibles :

  • soit c’est la mode, les consommateurs demandent du pain pas cuit
  • soit le boulanger fait des économies en limitant le temps de cuisson

Alors, je vous propose, dans un 1er temps, de répondre à un sondage

Et si le sondage confirme le problème alors on lancera une pétition en ligne pour demander aux boulangers de cuire leur pain. Allez, tous à vos claviers et … répondez …

Une autre agence immobilière

Je vais finir par croire que mon blog a une certaine audience et que les agences immobilières ont lu mon article sur l’abominable calendrier de la chaîne Guy Hoquet 😉

Bref, aujourd’hui, je trouve dans ma boîte à lettres, les voeux de l’agence immobilière de la chaîne ORPI. Et devinez quoi ? Hé oui … l’équipe s’est prise en photo également. Sauf que là, c’est un tout autre genre. Nous ne sommes plus dans le … enfin comment dire … dans le … ça me gêne de l’écrire mais bon …. hum, bein oui quoi, regardez la photo, la chaîne Guy Hoquet , c’est franchement … bon allez, je reste général, on va dire … « glauque » … ça vous va ?

Côté chaîne ORPI voici la photo :

20160113_VoeuxOrpi_001

C’est plutôt « rigolo » non ? Vous ne trouvez pas ?

En tout cas, moi, j’ai réagit différemment en trouvant leur photo dans ma boîte aux lettres. Je n’ai pas du tout envie de m’adresser à une agence immobilière, là n’est pas le sujet mais … entre la photo de la chaîne Guy Hoquet et la chaîne ORPI … j’ai fait mon choix.  Et vous ?

Bref, si vous avez aussi dans votre boîte à lettres des photos de communication d’agence immobilière … je suis preneur. N’hésitez pas à me les envoyer 🙂

 

Spéciale dédicace à mon ami … le djihadiste de daech

Bonjour mon ami le djihadiste de daech,

Je préfère écrire tout de suite que je n’ai pas d’ami djihadiste.
Il s’agit d’une parabole ; pas celle de mr Flantier pour regarder le foot sur son écran géant de chez Darty, mais la parabole du style littéraire.
Oui, cela va sans dire, mais pour les esprits faibles, cela va mieux en le disant.
Ce 1er aparté s’adresse à 2 types de lecteurs :

  • Le djihadiste de daech, esprit faible par excellence.
  • L’employé de la DGSI, chargé de surveiller le oueb pour créer des fiches S  : pas la peine de perdre votre temps, mon cher collègue du service public, ce que j’écris relève de l’humour 😉

Bref, je disais … ou plutôt j’écrivais « Bonjour mon ami le djihadiste de daech, »

Je publie ce billet le dimanche 10 janvier 2016 pendant que Paris commémore la victoire de la République.

Nous sommes le 31 décembre 2015 et force est de constater que le rythme est un peu moins soutenu au bureau. Du coup, vois-tu, mon ami le djihadiste, je me permets un petit extra entre midi et deux. Je vais chez mon libraire préféré, histoire de voir s’il n’a pas un bon bouquin (1) à me proposer.  Ensuite, je me ferai un petit restau sympa avec mon bouquin. Tu vois, ça c’est la liberté du citoyen Français.

Bref, j’ai eu raison. Chez mon libraire, je tombe sur une pile d’un petit livre, pas très épais et qui dit, en 4ieme de couverture « La Déclaration universelle des droits de l’homme … un texte fondateur dont tout le monde connaît le nom, mais qui l’a véritablement déjà lu, et surtout, saisi en profondeur ? ». Voilà une question qui me plait bien. Je prends ce petit bouquin …

Du coup, vois-tu, mon ami le djihadiste, le choix du restau est une évidence : j’irai place de la République ! Tu sais, c’est là où tes coreligionnaires, les Croquignol, Filochard et Ribouldingue de la méchanceté, de la bêtise et de l’intolérance ont fait preuve de la seule valeur qui vous meut : la lâcheté.

20151229_CartePostaleAmiDjihadiste_001

Je choisis une place en terrasse, près de la statue qui attire toujours autant de monde. Et je commande un repas totalement opposé à tes … comment dire … à ce que tu penses. Bein, oui, je ne peux pas parler de tes valeurs car tu ne sais pas ce que ça veut dire. Donc, en mangeant mon Hamburger et mon Soda aux extraits de plantes caramélisés … bref, un Coca Cola zéro … je prends cette photo spécialement pour toi, mon ami le djihadiste.

Je sais que tu hais mon mode de vie, ma liberté, mes valeurs d’égalité et de fraternité, mes habitudes de consommation, et tout et tout … mais comme je sais également que tu passes ton temps sur ton smartphone que les occidentaux ont inventé et apporté dans ton désert, je penses que tu liras facilement ma carte postale que je te dédicace.

Je prends ma première bouchée de cheesburger en pensant très fort au jour prochain où l’intelligence de l’Homme aura éradiqué tes agissements barbares et je lis l’article 26 de cette déclaration … le point 2 :

« L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. » 

Je pourrais te dédicacer la totalité du texte mais comme je sais que tu n’as pas l’espace cognitif pour tout intégrer, je te donne simplement le dernier article :

« Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat, un groupement ou un individu un droit quelconque de se livrer à une activité ou d’accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés qui y sont énoncés.« 

Tu as vu, pour que ce soit simple, j’ai mis en gras les mots que tu dois retenir. Tu as compris ? Bon, je sens que ce n’est pas complètement gagné alors je te fais l’explication de texte. Vois-tu mon ami le djihadiste, le « groupement » c’est daech. Et daech se livre « à une activité qui vise à la destruction de la liberté » du peuple syrien auquel daesch impose, par la violence, son interprétation très personnelle et surtout très erronée de la religion. Alors toutes les nations sont aujourd’hui unies pour arrêter les agissements de quelques dangereux individus dont tu fais parti. Tu comprends mieux maintenant pourquoi la terre entière vous envoie des bombes ? Dés que tu reviendras à la raison et que tu arrêteras, avec tes petits copains, tes actes barbares, tout rentrera dans l’ordre.

Bref, quand tu recevras cette carte postale dans ton désert, au sens propre comme au figuré, et que tu auras quelques minutes de temps libre dans ton pick-up, pose ta kalachnikov et médites ces quelques mots.

Et si tu t’ennuies entre 2 hommes que tu égorges parce qu’ils ne sont pas d’accord avec toi et quelques viols de femmes que tu croises sur ton passage, lis ce petit bouquin. Je peux même te l’offrir si tu n’as pas les 2 euros 90 de son prix … donnes moi juste ton adresse pour que je te l’envoie …

la-declaration-universelle-des-droits-de-l-homme

Le livre : http://www.editionsduchene.fr/livre/la-declaration-universelle-des-droits-de-lhomme-illustree-7222521.html

Le texte de la Déclaration des droits de l’hommehttp://www.un.org/fr/documents/udhr/index.shtml

(1) : Un jour je t’expliquerai ce qu’est un un livre. C’est un truc culturel, mais pour l’instant tu es trop éloigné de l’intelligence pour comprendre.

Une déco « Bord de mer » à partager

Finalement la déco c’est pas compliqué. Et puis surtout, c’est bien plus intéressant quand on la fait soi-même. Et puis surtout numéro 2 : quand on trouve les idées dans le recyclage du quotidien.

Ma dernière idée, c’est justement au réveillon de Noël. Le classique saumon fumé est présenté, cette année, dans une jolie cagette en bois. Ni une ni deux, l’oeil du décorateur perçoit dans cet emballage l’occasion d’ajouter un élément supplémentaire à mon ambiance « bord de mer ».

Mais bon, le saumon fumé n’est plus là … on l’a mangé avec un peu de beurre salé, des tranches de pain de seigle et du citron 😉 Il faut donc le remplacer. Hé hop, c’est là que la créativité fait son oeuvre : je vais coller dedans, la sardine stylisée en bois qui devrait servir de porte-manteaux … et hop tsouin tsouin … résultat !

DecoBordDeMer_cagetteBoisSaumon_001

Alors ? Pas trop mal, non ?  Voici plusieurs photos sous plusieurs angles :

DecoBordDeMer_cagetteBoisSaumon_002

(En cliquant sur les photos, vous pouvez les agrandir)

Hé hé, ça fait vraiment bord de mer … non ? il fallait y penser : transformer un emballage de saumon fumé en pièce de déco. C’est clair, c’est une opération de recyclage, de la réutilisation de suremballage, de la valorisation de déchet, bref …  c’est très COP21.

Et vous, vous avez une idée « COP21 » à partager ?