Disparition de Prince, comment … je ne suis pas d’accord ….

Prince est décédé et nous sommes toutes et tous très tristes. Cela ne fait aucun doute et nous sommes tous d’accord.

Mais quel est l’imbécile de première, pour ne pas utiliser de termes plus rudes, qui a fait ce raccourci entre « Prince » et « Le Petit Prince » ? Et pourquoi le Huffingtonpost, que je respecte par ailleurs énormément, a relayé naïvement cette association ? J’en arrive à me demander si, finalement, les journalistes de ce journal maîtrisent leurs sujets ?

http://www.huffingtonpost.fr/2016/04/21/mort-prince-petit-dessin-devianart-fauna93-little_n_9751524.html

Je … je … je suis atterré par ce raccourci qui n’a pas de sens. Prince, avec tout le respect que je lui dois, et je respecte énormément cet artiste … n’a rien à voir avec le Petit Prince de notre autre auteur de référence, Antoine de Saint Exupery.

Je le demande solennellement ce soir, ne confondez pas un artiste musicien révolutionnaire défendant des valeurs hors normes avec un écrivain profond défendant des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. Nous ne savons même pas si Prince n’a jamais lu Le Petit Prince …

Les raccourcis sont visiblement les maux de notre temps …

Publicités

La nouvelle grande région se cherche un nom … suite et fin 2

Vous avez entendu comme moi ce soir, aux informations nationales : la région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes s’est choisi un nom après un referendum auprès des premiers concernés, les habitants de la région.

Carte France 13 Regions_1200_IleEurope_002

Oui ! c’est une victoire de l’intelligence collective sur la simplicité du raisonnement de … comme on dit … de comptoir 😉 Oui ! toutes les propositions basiques et stupides comme « Nouvelle Austrasie » ou bien « Alcalie » ou encore « Grand Est » ont été reléguées très loin dans le classement.

A 98,9% les habitants de la nouvelle grande région ont décidé, ce sera « Ile d’Europe« . Quel résultat inattendu je vous l’avoue, je ne m’y attendais pas puisque c’était totalement inattendu 🙂 Mais quel joli pied de nez aux thèses pathétiques et surtout populistes anti-européennes  du Front National.

Bien, maintenant il nous reste à décider du nom des habitants de la nouvelle région. S’appelleront-ils les « centriliens » ?  ou bien les « Européens » ? c’est au conseil régional qu’il revient de décider.

Mais quand même, 98,9% des 289.000 votes pour le même nom « Ile d’Europe » … c’est quasiment un vote à l’unanimité. Donc dorénavant, dans tous mes articles, je respecterai le choix des Lorrains et des Champenois, j’utiliserai le nom « Ile d’Europe » pour cette grande région.

 

Bon, évidemment, cet article respecte la charte de mon blog … lisez l’introduction 🙂

Le Petit Prince visite … Brazil …

Brazil, ça vous parle ? Vous vous souvenez du film ? Bon d’accord, c’est pas tout jeune, il date de 1985 !

20160403_Brazil_002affiche

C’est un film complètement strange que l’on doit à Terry Gilliam. Vous savez, c’est l’un des Monty Python. Si je vous dit « Sacrée Graal » forcément ça vous parle. De l’humour totalement British.

Mais bon, au moins, rassurez-moi, vous vous souvenez de la musique du générique : https://youtu.be/yVDOrlugfBI (regardez bien à 1:14)

Bref, un jour, il fait Brazil. Alors ne cherchez pas le lien avec le pays car il n’y en a aucun. Et ne cherchez pas non plus l’humour déjanté façon « un poisson nommé Wanda ». Non … Brazil c’est plutôt un film de SF, ou plutôt de Fantasy, à la manière de « The Wall » pour Pink Floyd ». Mais bon, on va oublier le débat philosophique car là n’est pas mon propos.

Non, voyez-vous, je vous demande de vous souvenir des images du film … la ville futuriste du film … vous vous souvenez ? Des bâtiments étranges, hauts, un peu orangés, dans une architecture improbable, avec des terrasses et des balcons tellement inaccessibles que l’agent de maintenance des « conduits » doit se déplacer en tyrolienne, des allées au milieu des ces immeubles … Bref … un décor qui ne peut être que crée dans un studio de cinéma :

20160403_Brazil_001

Hé bien … pas du tout ! Ces bâtiments existent pour de vrais ! Et ils ne sont pas du côté d’Hollywood … pas du tout, ils sont en France. Si, si vous avez bien lu, ils se trouvent pas loin de chez nous. Du coup, le Petit Prince a profité de son dimanche ensoleillé pour s’y rendre :

LPP_0010_PalacioAbraxas

Bingo ! vous avez reconnu ? Dingue, non ? C’est le Palacio d’Abraxas à … Noisy le Grand en Seine Saint Denis. Il parait même qu’il est souvent utilisé pour des tournages de films. Le dernier en date c’est un épisode de Hunger Games, un blockBuster Américain … c’est dire si ce lieu est super connu … bon, moi je ne connais pas Hunger Games, mais je connais Brazil 🙂

Regardez cette image du film : à 3:53 https://youtu.be/yVDOrlugfBI

20160403_Brazil_004

Et comme Télérama en parle, ça doit être vachement intello comme lieu : http://www.telerama.fr/sortir/hunger-games-abraxas-la-cite-futuriste-ou-a-ete-tourne-le-dernier-volet-de-la-saga,135112.php

Bon, pour l’image à 1 minute 14 dans la vidéo … je vous propose ma photo du jour 😉
20160403_Brazil_003

Alors … vous voyez que c’est bien le décor du film Brazil … dingue, non ? 🙂

 

 

 

Comment je suis devenu administrateur du Crédit Mutuel

#ArticleSerieux

Jeudi dernier c’était l’assemblée générale de la caisse de Crédit Mutuel où je suis sociétaire. Hé oui, vous ne le savez peut être pas mais lorsque l’on fait le choix de sa banque, on peut faire le choix d’une banque qui n’est pas cotée en bourse ! Si si, c’est possible. Il y en a plusieurs comme ça.

Moi, j’ai fait le choix du Crédit Mutuel. C’est ce que l’on appelle une banque mutualiste. Ca veut dire que les clients ont un droit de parole quant au fonctionnement de leur banque.

Pour faire simple, chaque agence fonctionne avec un CA (Conseil d’Administration) et un CS (Conseil de surveillance). Et les membres du CA et du CS ne sont pas des illustres inconnus richissimes acteurs du monde de la finance, pas du tout, ce sont … des clients détenteurs d’au moins une part sociale. Et à environ 1 euros la part sociale, c’est accessible à tout le monde.

Bref, jusqu’ici j’étais sociétaire. Et voilà t’y pas qu’on me sollicite pour devenir membre du conseil d’administration ! OUF … heuuu moi ? Vous êtes sûr ? Mais … j’y connais rien en comptabilité moi … vous voyez un peu le cliché ! j’ai confondu comptabilité et banquier …

Le directeur de l’agence me propose alors de participer au CA en auditeur libre, histoire de voir si ça m’intéresse. Et puis surtout, je voulais m’assurer que c’était compatible avec mon emploi tu temps. A raison d’un conseil par mois, après 4 épisodes, d’octobre 2015 à janvier 2016, j’ai décidé de fait le saut : je présente ma candidature à l’assemblée générale pour devenir membre du CA.

Activité totalement bénévole, être membre du CA c’est participer à la réunion mensuelle de présentation de l’activité de l’agence : le nombre de nouveaux clients particulier et entreprise, les crédits accordés, le taux de risque de l’agence, etc … et tout cela comparé avec les autres agences de la région, histoire de voir si on fait mieux ou moins bien que les autres. Mais c’est aussi la partie spécifique au Crédit Mutuel : des sollicitations d’associations pour que la banque contribue à leur manifestation. Au dernier CA on a accordé un budget cadeau pour le loto d’un collège de la ville qui essaie de récolter des fonds pour organiser un voyage culturel pour les collégiens. Mais le CA intervient également pour trouver des solutions à des clients en difficultés financières et leur permettre de s’en sortir pour rebondir. Autant dire que vous ne trouverez pas ce type d’action à la BNP ou chez HSBC 😉

Et lorsque l’assemblée générale pointe son nez, les bénévoles que nous sommes sont mis à contribution pour décider de l’organisation, de la salle à réserver, de la sono à trouver, de la déco, du traiteur pour le buffet et … du cadeau pour les participants ! Comme on avait du mal à se décider, on est passé au vote. Perso, j’ai voté pour Toby, le chien en peluche mascotte du Crédit Mutuel … celui de la pub :

Et devinez … bingo, on va donc acheter une centaine de Toby en peluche pour le donner aux participants de l’AG 🙂
LPP_0009_Toby

Bref, nous voilà à l’assemblée générale. Après les discours de la présidente du CA, du président du CS, de la présentation des comptes aux sociétaires, nous voilà au vote des résolutions. Madame la présidente du CA annonce la première résolution : « Etant entendu les pièces justificatives numéro bla bla bla et les comptes de trésorerie bla bla bla et la bla bla bla de régressivité d’un montant de schprout neuros  conformément à l’article bidule quatre vingt nonente deux de la charte de bla bla bla, le CA propose de verser toutante prout neuros virgule chabada glang centimes au compte de bla bla bla« . Le directeur s’avance, prend le micro et demande à l’assemblée d’environ 150 personnes présente dans la salle : « Qui est contre ? … qui s’abstient ? » … « parfait, la mention numéro une est adoptée à l’unanimité, je vous remercie pour votre confiance« .

Et ce sera comme ça pour les 3 mentions : si vite que je n’ai même pas le temps de sortir l’appareil photo pour immortaliser l’instant.

Bref, arrive l’instant de l’élection des nouveaux membres. Madame la présidente invite les 3 nouveaux candidats à monter sur scène. Nous voilà sous le feu des projecteurs. Nous nous présentons tous les 3. Madame Z. se présente au pupitre. Monsieur V. fait de même au pupitre avec un discours qu’il a écrit. Arrive mon tour : je déteste la posture figée au pupitre … je m’approche mais au lieu de commencer à parler … je décroche le micro tout en disant « désolé … je n’ai pas la taille pupitre … même avec des talonnettes ! » toute la salle rigole 🙂 Je m’avance au bord de la scène et fait ma présentation en live, sans papier, et micro en main avec force gestuelle façon concert de Bono mais sans l’orchestre 😉 et je termine par un « si vous m’accordez votre confiance, je défendrai vos intérêts dans un esprit tout à fait mutualiste » pour rester dans le ton de la soirée

Passage au vote. Le directeur s’avance, prend le micro et demande à l’assemblée d’environ 150 personnes présente dans la salle … oui, on ne change pas une méthode qui marche … : « Qui est pour l’élection de Madame Z. au CA? … qui s’abstient ? » … « parfait, madame Z. est élue au CA« . « Qui est pour l’élection de Monsieur V. au CA? … qui s’abstient ? » … « parfait, monsieur V. est élu au CA« . « Qui est pour l’élection de Monsieur Fabien au CA? … qui s’abstient ? » … « parfait, monsieur Fabien est élu au CA« .

Et voilà comment je suis devenu, jeudi 31 mars 2016, membre du conseil d’administration du Crédit Mutuel 🙂