Ma 7eme « chiquenaude de bouche » : Comment les ingénieurs ça sert à rien

Bon, voilà ma 7eme « chiquenaude de bouche » (c’est comme un « coup de gueule » mais en beaucoup, beaucoup, beaucoup moins fort … bein oui, y’en a marre de ces français qui passent leur temps à tout critiquer à outrance)
Alors voilà, encore une fois il s’agit d’une défaillance technologique pour un événement qui semble tellement anodin qu’on se demande pourquoi il n’y a pas un ingénieur qui a trouvé la solution … pfffff … preuve que les ingénieurs … ça sert à rien.

Alors voilà, souvenez vous de la chiquenaude où je m’adressais aux ingénieurs qui travaillent sur nos smartphones. Hé bien je viens de vivre un épisode quasi similaire. Je veux dire par là, un moment de vie quotidienne banal mais perturbé par la technologie, de la mauvaise technologie.

Imaginez la scène : un samedi matin, vers 10h00 , je rejoins mon automobile qui m’attend sagement dans son box fermé du parking de ma résidence. Après avoir chargé les habituels et bi-hebdomadaires bagages, je m’installe fièrement au volant dudit véhicule. Un rapide réglage de waze pour Plombières-Les-Bains m’indique un kilométrage de 369,80 kms. Ouais, comme ça, maintenant vous savez que je suis un utilisateur du GPS Social qui fonctionne sur n’importe quel smartphone, gratuitement. Et si vous et moi passons à proximité l’un de l’autre, pouf ! Waze vous dira que je ne suis pas loin.

Bref, je résume pour ceux qui ne suivent déjà plus : je suis au volant, les bagages dans le coffre, Waze sur 369,80 kms et 3h39 de route en passant par A5 – E54; A5 – E17 – E54 … oui, les lettres avec un chiffre ça veut dire que c’est une autoroute et que ça va te coûter un bras vu qu’il y a quelques années, BIIIIIIIP a vendu pour une bouchée de pain nos autoroutes à un de ses copains. Mais là, n’est pas mon propos.

J’enclenche la première, oups … mais non … il y a belles lurettes qu’on enclenche plus de vitesse avec nos carrioles équipées de boîtes s-tronics robotisées à double embrayages,

Vous avez lu, jusqu’ici toutes les inventions des ingénieurs que j’ai cité ? Le GPS, Waze, le smartphone, la boîte de vitesse robotisée … pffff …. et je ne vous ai même pas parlé des ingénieurs de google qui travaillent sur la voiture sans chauffeur. Vrouuuummm elle avance, un autre véhicule devant, pouf elle ralenti toute seule, elle met le clignotant et elle déboîte en toute autonomie. Une zone à 30 ? Qu’à cela ne tienne, elle a vu et elle ralenti. Un parigot arrive derrière à fond la caisse et lui lance des noms d’oiseaux en klaxonnant ? Qu’à cela ne tienne, la google car lui pète un coup de CO2 dans le nez et lui affiche un panneau « Parigot, tête de veau« . Elle sait tout faire comme un vrai conducteur mais sans personne au volant. Paraîtrait même qu’elle sait avoir des accidents comme un vrai automobiliste parisien … vous imaginez le boulot des ingénieurs pour en arriver là ?

Et pourtant … tous ces ingénieurs n’ont pas trouvé le temps de réfléchir à la plus banal des situations … revenons à mon trajet. Me voilà arrivé au péage des éprunes … BIIIPEUUU … ça c’est mon badge APRR qui m’annonce fièrement qu’il va me pomper plein de neuros chaque fois que je fais un kilomètre … j’accélère. Rappelons-nous de ce samedi 7 mai 2016, il fait soleil, environ 22 degrés, ciel bleu … temps agréable. Du coup le 1er … schplafff … ne tarde pas à arriver !

C’est quoi ce « schplaff » me direz-vous ? hé bien c’est l’insecte qui vient de s’emplafonner mon pare-brise ! Vous savez, celui qui termine en bouillie, jaune et rouge, collée pile devant votre regard ! Et ce n’est pas tout, à 130 kilomètres par heure, vitesse limite autorisée sur autoroute, j’ai estimé à environ un « schplaff » toutes les 5 secondes. Faites le calcul, quand vous arrivez à Plombières les bains vous en êtes à … 2628 insectes écrabouillés sur le pare-brise. Bon, ok, il faudrait distinguer le moustique qui fait un petit « schplaff » et ne macule qu’un peu de pare-brise et le taon de 80 mm qui vient de piquer mémère et qui est gorgé de sang … lui il étale bien sa viande sur 10 cm2 de mon pare-brise … ok je ne suis pas allé jusqu’à ce niveau de finesse dans le détail. Mais admettez qu’arrivé à destination, c’est tout le pare-brise qui est recouvert d’une épaisse couche de « schbeurk » qui trouble la vue ! Et comme il fait soleil, qu’il fait chaud, le pare-brise prend bien la chaleur et « cuit » la viande du moustique pour qu’elle soit bien accrochée.

Et n’essayez même pas le coup de l’essuie-glace parce qu’il ne fera qu’étaler la mixture façon « je barbouille bien gras pour bien répartir sur toute la surface au cas où il resterait un p’tit coin pas atteint« .

Et je ne suis pas le seul, regardez ce que j’ai trouvé sur un forum de cheminots :

post-15641-0-99055600-1352653704

Et pendant ce temps là, nos ingénieurs inventent … des applis pour smartphone qui vous donnent instantanément le prix le moins cher pour un tas de produit plus inutiles les uns que les autres ! Pas un ingénieur qui serait foutu de trouver la solution pour que le moustique ne vienne plus percuter bêtement mon pare-brise … hum … pas un je vous dis ! Ha ça, pour inventer le fil à couper le beurre il y a du monde mais pour éviter l’hécatombe du moustique … plus personne.

Ou alors … c’est un problème de … psychologie ! Hé oui au fond, si on y réfléchi bien … le moustique voit ma voiture, il sait que je roule vite et que s’il croise ma route … « schplaff » … le moustique serait donc … suicidaire ? Et dans ce cas, aucune technologie ne résoudra le problème, seul la psychologie du moustique pourrait y parvenir … hum hum, piste à creuser ..

Mais bon, la conclusion est sans appel … plus d’un siècle d’évolution automobile et pas un ingénieur ne s’est penché sur le seul sujet qui nous pourri nos voyages en bagnole. Bref,  les ingénieurs … ça sert à rien 🙂

Le texte de cet article en audiodescription pour les personnes … qui veulent pô lire 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s