Comment Carrefour m’a entendu ;-)

Pour celles et ceux qui suivent mes billets, vous vous souvenez certainement de ma très grande consternation lorsque l’enseigne de grande épicerie Carrefour a décidé unilatéralement de changer les paniers de course individuels par des paniers à linge sale à roulettes.

Si vous souhaitez relire le billet, c’est celui-ci : « rendez-nous nos paniers »

Bref, vous connaissez ma persévérance et ma tenacité. Hé bien depuis plusieurs mois maintenant, presque une année puisque c’est en août 2015 que les paniers se sont éteints, je pourris systématiquement les enquêtes de satisfaction de l’épicerie Carrefour de Noisy le Grand.

Aujourd’hui, je me rends donc au centre commercial les Arcades, puis je pénètre dans la grande épicerie par le 1er étage. Je tourne machinalement à bâbord pour aller prendre l’ignoble panier à linge sale que Carrefour m’oblige à pousser dans les allées.  Mon bras se tend vers la pile de paniers à linge sale quand mon oeil gauche est attiré par le bleu électrique d’une colonne parallélépipédique rectangle située juste à côté.

A sa vue, mes yeux se brouillent d’une fine pellicule liquide … j’ai la larme à l’oeil ! Oui mesdames et messieurs, à ce moment précis, et sans vous paraître vieux jeu ni encore moins grossier… l’homme de la pampa, parfois rude, reste toujours courtois, mais la vérité m’oblige à vous le dire : j’ai versé une larme !

Car vous savez quoi ? Cette colonne bleu électrique, c’est un empilement de … paniers ! oui vous avez bien lu, de paniers tout simples comme on les aime. Les paniers sont revenus. Après une année de disparition, les paniers pour faire des courses de célibataire sont de nouveau disponibles au carrefour de Noisy le grand. Regardez, j’ai fait une photo :

20160709_PanierCool_Carrouf_001

Imaginez la scène … j’ai délicatement retiré le panier du haut de la pile. Puis j’ai saisi, tout aussi délicatement, sa petite poignée noire encore toute frêle. Je l’ai fait pivoter pour l’amener à sa position d’utilisation nominale et … j’ai entendu le discret … clic … quand les 2 petits pipions viennent se bloquer en position verticale … que c’était beau, j’ai versé une seconde larme …

Ensuite j’ai … retiré mon masque de Dark Vador et mon chapeau de Zorro. Bein oui parce que j’avais tellement honte de pousser le panier à linge sale dans les allées que je ne voulais pas être reconnu !  Maintenant je peux aller et venir dans les allées, le visage découvert et libre. Libre d’exposer mon panier au bout de ma main. Libre de montrer mon panier aux clients qui poussent le gros caddie, genre poids lourd transcontinentale import-export, que la vie est bien plus facile en panier sans roulettes. Et surtout, libre de m’esclaffer quand je croise un acheteur compulsif qui pousse son panier à linge sale d’un air dépité … hé oui … la prochaine fois, tu pourras prendre un vrai panier 🙂

Bon, le petit panier n’a pas encore de roulettes. Ce n’est pas encore un vrai panier sur le modèle de celui que nous connaissions, mais c’est déjà mieux.

Bref, je ne pensais pas que ça pouvait avoir un effet, mais manifestement, à force de pourrir les enquêtes de satisfaction du Carrefour de Noisy le Grand, j’ai réussi à faire revenir les vrais paniers. Car cela ne fait aucune doute, je dois bien être le seul à mettre des tonnes de commentaires dans les enquêtes pour dénoncer le « panier à linge sale » et à demander le retour des vrais paniers, tel un cégétiste hystérique, peut-être même un peu autiste, qui demande le retrait de la loi travail …

Ou alors … c’est quand j’ai mis le lien vers mon article blog dans les commentaires de l’enquête de satisfaction qu’ils ont compris l’origine de leurs résultats tout pourris.

Autant dire qu’un seul client, en l’occurrence moi, a réussi à faire fléchir une décision qui finalement convenait à la majorité. Car il faut le reconnaître, tous ceux qui poussaient leur panier à roulettes n’avaient pas l’air de se rendre compte qu’ils poussaient un panier à linge sale 🙂

Bref, c’est la preuve qu’une minorité, moi tout seul, peut faire chier la majorité pourvu que je donne un peu de la gueule ! Un peu comme le cégétiste, tout seul, pourrit la vie de millions de français sur la loi travail … tiens, je crois que mon prochain billet sera sur ce thème.

(à suivre …)

Le texte de cet article en audiodescription pour les personnes … qui veulent pô lire 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s