Un effroyable dramatique drame dans ma cuisine

Tout commence en l’an de grâce 2003 dans un petit village reculé de l’arrière pays Lorrain, Verdun. Ho je sais, vous allez encore vous dire « mais que va-t-il donc nous raconter sur la tranchée des baïonnettes ?« . Rien, je ne vous dirai rien sur la tranchée des baïonnettes, ni sur celle de calonne, d’ailleurs, rien non plus sur le fort de Vaux et ne comptez pas apprendre quelque chose sur la chapelle de Douaumont, je ne vous dirai surtout rien sur ses marches.

Voyez-vous à Verdun, il y a autre chose que des champs de bataille centenaires. Il y a … des lieux de travail, tout bêtement. Et qui dit lieu de travail, dit … collègues et pot de départ.

Le 28 thermidor de l’an 2003, j’ai donc participé au pot de départ de … moi-même. Et ne dites surtout pas « himself », c’est prohibé depuis le Brexit.

Petit discours de la chef collègue … oui vous avez remarqué que dans ce genre de situation il y a toujours une collègue qui prend le « lead » et organise tout ça … bref, le discours qui retrace mon parcours et cherche les anecdotes rigolotes. moi « ho ho mais je ne m’y attendais pas du tout. Ho non, c’est trop gentil vraiment etc etc … » Et après le moment où tout le monde retient sa respiration. Vient le moment des cadeaux.

Alors comment dire … les cadeaux dans un pot de départ, c’est un peu l’indicateur de pilotage de la satisfaction. Le nombre et la qualité des cadeaux renvoient à la taille de l’enveloppe et donc au nombre de contributions. Et le nombre de contributions indique la hauteur de la satisfaction des collègues d’avoir travaillé avec toi. Genre … si tu reçois une box « un jour de Thalasso à Vittel avec transport à vos frais », là, clairement, c’est que tu as fait chier tout le monde pendant ton passage ! Si tu reçois une box « une semaine de ski dans un hôtel 4 étoiles à Megève », là, c’est clair, tu as été un très bon collègue et tu vas leur manquer. Genre, si tu reçois « un bon d’achat de 15 euros chez Darty » c’est que, non seulement, tu laisseras pas un souvenir impérissable dans le service mais qu’en plus, tu es passé tellement inaperçu que personne ne sais ce que tu aimes ! Et si tu reçois « une LAMBORGHINI HURACAN SPYDER LP 610-4 » bein … c’est que tu étais joueur de foot au PSG et ça … c’est pas mon cas !

Bref, le 28 thermidor de l’an de grâce 2003, la collégiale cérémonie s’est terminée par un indicateur de satisfaction top niveau de mon point de vue : un stylo stylé griffé Waterman pour rédiger mes bilans de psychologue et … une machine à expresso de la marque KRUPS fabriquée en France ! Oui, oui, vous avez bien lu … pas une machine à 2 balles de dosette Nespress machin tout ça ! non non une vraie machine où qu’on met le café moulu, on tasse à la force désirée et on enclenche la poignée comme au bistro et roule ma poule la pression dans le tuyau pour l’expresso comme au comptoir du PMU d’en bas !

LPP_0018_ExpressoKRUPS

Et nous voilà donc partis, ma machine à expresso et moi, vers mon nouveau poste de travail à Lille dans le Nord Pas de Calais.

Oh ! combien de cafés, combien d’expresso
Qui sont sortis joyeux pour des réveils matinaux,
De cette magnifique machine à pression !
Combien ont désaltéré, suave et corsé  !
Dans un arôme profond, par une nuit sans lune,
Sous l’aveugle océan à jamais enfouis !

Heuuu … oui pour la dernière j’ai laissé « sous l’aveugle océan à jamais enfouis« . Ca fait vraiment pas raccord mais ça permet à ceux qui n’ont pas trouvé l’origine du texte de le retrouver facilement avec leur moteur de recherche 😉

Bah sinon, Lille c’est pas loin de Dunkerque et là bas, il y a l’océan du Nord ! Et n’allez pas dire à un Dunkerquois que la flotte de là-bas c’est pas un océan … ok ? C’est comme si vous disiez à un Contrexevillois que sa flotte elle a un goût … parce que là c’est … PAF tarte dans la gueule !

Tiens, c’est pas un peu vulgaire l’expression « tarte dans la gueule » ? J’ai l’impression que je suis influencé par ma lecture du moment. Hé oui, je termine le tome 1 des aventures du donjon de Naheulbeuk « À l’aventure compagnons » et le nain, le barbare et le ranger ne parlent que comme ça … bon, je vais faire plus attention.

Bref, nouvelle évolution professionnelle, nouveau déménagement et nous voilà repartis, ma cafetière et moi vers de nouvelles aventures. Cette fois en île de France du côté de … bein Paris … bien rangé dans son petit carton d’origine, délicatement déposée au fond du camion de déménagement, elle arrive après 350 kms et un étage sur le plan de travail de ma nouvelle cuisine IKEA !

Ha combien de …. oui bon, je ne recommence pas, vous avez compris hein ? tout plein de café, d’expresso ont désaltéré tout ça ma p’tite gorge endormie le matin avant d’aller au boulot tel un Georges Clouni en costard cravate … what else ?

Et ce matin, l’effroyable drame dramatique … les yeux mi clos, oui ça veut dire pas réveillé, je me traîne jusqu’à la machine. Je prends la poignée, j’ajuste le sélecteur de mouture … en clair je le fou 3 fois par terre avant d’y parvenir. Je prends la boîte à café moulu, je l’ouvre. Je décroche la cuillère doseuse et la plonge, d’un geste malhabile, dans la boîte à café … schplafff la boîte se couche et déverse son contenu sur le plan de travail … et merde … je mets la poignée le long du plan de travail et je pousse avec ma main droite le café …

Evidemment un récipient rond le long d’un plan de travail droit, ça fait pas beaucoup de contact … le café tombe … un peu dans la poignée et beaucoup par terre … bref, après 25 grs de café dans la poignée et 3 kilos sur mes pompes et mon costard, je tasse le café avec le dos de la cuillère doseuse.

J’enclenche la poignée dans la machine, je tourne, j’appuie sur le bouton ON et j’attends, l’oeil hagard que le café coule dans ma tasse … j’attends … j’attends … je plante le coude sur le plan de travail et ma tête sur ma main … je crois que je vais me rendormir là … le café ne coule toujours pas … Ha flûte … pas branchée !

Bein oui, une seule prise pour la cafetière et le grille pain, c’est tantôt l’un, tantôt l’autre. Tiens, je vous ai pas parlé de mon grille pain KRUPS lui aussi. Bon ce sera pour une prochaine aventure. Le coup du petit tiroir en dessous, celui qui récupère les miettes … non, ce sera pour une prochaine fois

Bref, je débranche le grille pain et branche la machine à expresso … non sans m’être rendu compte que j’avais mis le coude de ma veste de costard dans le café … pfffff pas ma journée (oui, faut relire le passage si vous n’avez pas compris pourquoi il y a du café sur le plan de travail)

Bon, cette fois elle est branchée … ON … TOC TOC TOC TOC c’est le bruit de ma machine. Ca pourrait être BRRrrrrrrrrr ou encore VRRRRrrrrrrr mais elle , elle fait plutôt TOC TOC TOC …. Et c’est alors que j’ai entendu son p’tit compresseur expirer son dernier souffle : TOC TOC … TOC TOc … TOC Toc … TOC toc … TOc toc … Toc toc … toc toc … … … toc … à cet instant j’ai compris qu’il ne compresserait plus jamais. Et allez savoir pourquoi, à ce moment précis France Inter a interrompu ses émissions pour diffuser le De Profundis en hommage à toutes les cafetières expresso ayant rendu l’âme ce jour.

Et après ?  Bein … le téléphone a sonné. Au bout du fil, un type qui baragouine des mots incompréhensibles. Je crois comprendre qu’il me dit que si je veux un café j’ai qu’à « Aller auuuuuu bar !« . Alors je lui réponds « M’en fou moi d’aller au bar, je veux boire un café chez moi. » Et je ne sais pas pourquoi j’ajoute « et pis d’abord … Jesus est grand ! » et PAF je lui raccroche à la gueule ! Non mais … mécréant ? mécréant mon cul oui ! je fais ce que je veux.

Tiens, je trouve que cette fois le vocabulaire du donjon de Naheulbeuk est bien adapté pour mon interlocuteur.

Enfin bref, comme je lui avait claqué le beignet façon Brice de Nice « Cassééééé » le mec m’a envoyé un e-mail. Un e-mail qui disait, en substance, oui je ne donne que la substance parce le reste c’était vraiment pas lisible … à croire que c’était écrit par son p’tit frère qu’est en CP et qui sait pas encore écrire ou alors, le mec … c’est un trisomique ou un truc comme ça. Donc ça disait que Dash revendiquait l’attentat contre ma cafetière expresso. Bon, moi j’ai trouvé ça bizarre, vu que c’était une cafetière … pourquoi de la lessive s’en prendrait aux cafetières, hein ?

Mais après, à France Inter, il y a un spécialiste en expertise scientifique vachement calé en connaissance du monde de la lessive et des types qui en ont trop avalé … de la poudre à laver … qui a expliqué que le gouvernement a totalement sécurisé toute attaque possible donc ce qu’il leur reste comme marge de manoeuvre c’est d’attaquer des trucs invraisemblables auquel on ne penserait pas comme … bein comme ma cafetière ! Et après le spécialiste il a expliqué comment la poudre à laver, Dash 2 en 1, que les types sniffent par bidon de 10 litres, a une particularité : elle nettoie les neurones « disruptifs » … oui, j’ai appris un truc, c’est les neurones qui déconnent. On en a tous 1 ou 2 parmi nos milliards de milliards de neurones (cf Dash … 2 en 1 !) mais comme eux ils n’ont que des neurones « disruptifs » dans la tête … et bein … à la fin … Dash a tout nettoyé et ils ont une tête pleine d’eau !

Donc moi, qu’est-ce que j’ai fait ? Eh bein j’ai tout de suite appelé … la permanence de l’UMP : « Allo, bonjour madame … j’suis bien à l’UMP ? »

La secrétaire : « oui »

Moi : « alors voilà, il vient d’arriver un effroyable drame dramatique dans ma cuisine : Dash vient de revendiquer l’attentat contre ma cafetière expresso KRUPS ! »

Elle : « Ha mon dieu c’est une catastrophe catastrophique ! »

Moi : « Je ne vous le fait pas dire … oui, il faut absolument prévenir tout de suite Mr Estrosi »

Elle : « comptez sur moi, je le préviens immédiatement, je lui envoie un sms … alors j’écris heuuu … cricri c’est Cunégonde … Dash vient de revendiquer l’attentat contre la cafetière expresso. Il faut convoquer tout de suite la presse pour t’insurger contre le gouvernement qui n’a pas anticipé l’attaque des cafetières et dire qu’il faut installer 1257 caméras de vidéosurveillance dans chaque appartement ! »

Moi : « et qu’est-ce qu’il répond ? »

Elle : « ha … ça y est j’ai son sms … OK … je prends TF1, prévient Sarko, Guaino, Morano, Fenech de prendre les autres chaînes. Et n’oublie pas de dire à LePen de taper plus fort que nous, si non … on aura l’air cons »

Elle : « ha attendez … un 2eme sms … dis à Guaino de laisser tomber le lance roquettes… c’était trop gros … ça s’est vu. Et de toute façon pour sauver une cafetière des têtes pleines d’eau c’est pas utile »

Moi : « Merci m’dame … oui c’est vrai quoi merde … pourquoi j’avais pas des militaires de l’opération sentinelle dans ma cuisine hein ? Franchement … fait rien ce gouvernement ! »

Et merde … pour écrire cette aventure, j’ai tapé « daesh » dans Google … je vais être fiché « S » c’est sûr … et comme le FN veut emprisonner tous les fichés « S » … qu’est-ce que je vais devenir moi … avec ma cafetière ?

Le texte de cet article en audiodescription pour les personnes … qui veulent pô lire 😉

#DaeshWillDied
#DaeshWillDied_001

Actualisation du 02/08/2016 : Chers Djihadistes Pieds Nickelés, n’oubliez jamais qu’à la fin, c’est toujours … DARTY qui gagne 🙂

Voici ma nouvelle machine expresso, le top de la technologie Krups avec broyeur de café pour moudre les grains juste avant de couler le café, un must !

LPP_0019_ExpressoKRUPS

Et si vous voulez entendre le joli petit bruit de ma nouvelle KRUPS et son broyeur à grain de fabrication française en action, c’est ici :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s