J’ai testé pour vous : Paris sans voiture 2016

Comme d’hab sur mon blog, tout en bas de cet article, vous trouvez la version « en audio description » pour ceux qui veulent pô lire 😉 Et si on me le demande dans les commentaires, je mets le son que j’ai enregistré en direct, ce dimanche 25 septembre 2016, au milieu des voitures 🙂

Alors comment dire …je me permets d’ajuster le logo de l’opération en précisant « Approximativement ». Et je vais vous expliquer pourquoi.

201609252_parissansvoiture2016_v1-0

Hé oui car il faut reconnaître qu’on est loin, très loin de l’objectif annoncé fièrement dans tous les médias. L’année dernière, en 2015, j’avais fait Paris sans voitures et j’avais adoré cette liberté de marcher sur le bitume des rues habituellement occupé par les voitures … bon pour cette nouvelle version de Paris sans voiture … c’était différent.

J’ai bien étudié la carte avant de partir : le boulevard de Strasbourg puis de Sébastopol sont en zone verte. J’ai donc pris le RER E jusque Magenta. J’ai ensuite marché jusque Gare de l’Est. Arrivé devant la Gare de l’Est, j’ai traversé la route et …. j’ai ensuite décidé de marcher sur le bitume du boulevard plutôt que sur le trottoir. Logique puisque c’est la journée sans voiture 🙂

Haaaaa quel plaisir que cette liberté retrouvée. Pouvoir investir un espace habituellement interdit aux malheureux piétons. Marcher sur le boulevard de Strasbourg sans craindre de se prendre une voiture en pleine face. Fouler du pied une artère depuis trop longtemps capturée par les homo erectus conductibilis parisiannus plus enclins aux jurons nauséabonds et aux klaxons frénétiques qu’aux formules de politesse et à la distribution de pâquerettes par la fenêtre de leur automobile.   Bref, pour refermer cette envolée lyrique en apothéose : quelle jubilation, pour un Lorrain d’origine, d’écrabouiller Strasbourg avec mes semelles de Caterpillar montantes en guise de représailles symboliques contre un peuple à tendance germanophile ayant bafoué une recette Lorraine emblématique à l’évocation de la fusion des régions.  Comprenne qui peut …

Donc en arrivant devant la gare de l’Est, je commence à descendre le boulevard de Strasbourg en marchant … sur le bitume de la route. Bon, je ne suis pas fou tout de même, je marche sur la droite mais sur la trace des voitures tout de même. Bref, les voitures m’évitent jusqu’à cette bagnole qui manque de m’écraser ! Au moment où je me détourne pour éviter un rétroviseur assassin , le conducteur me propose un doigt levé en l’air à travers sa fenêtre ouverte, en passant à côté de moi. Je vous laisse imaginer lequel … PFFFFF pas de chance, je n’ai évidement pas eu le temps de photographier l’instant .. . l’automobiliste parisien ne change pas trop finalement, il reste un … « homo erectus conductibilis parisiannus ». Pour celles et ceux qui n’ont pas pris l’option latin au collège, ça veut dire « gros con d’automobiliste parisien » … oups désolé ….

Bon, regardons mon reportage en images façon roman photos (cliquer sur les photos pour les agrandir)

2016_parissansvoiture_1

Du coup, je marche sur le bitume, confiant en cette journée sans voiture mais … pas complètement serein … d’ailleurs, l’année dernière on était nombreux sur le bitume. Alors que cette année, je suis seul … 2016_parissansvoiture_2

ha oui, donc je disais « Paris sans voitures mais … quand même avec des bagnoles … »

2016_parissansvoiture_3

Après 20 minutes de descente du boulevard Sébastopol, j’arrive place du châtelet. Ce gamin colle des pieds verts sur le bitume. J’aime bien son oeuvre. Enfin un lieu protégé, vraiment sans voiture … alors ça existe … c’est place de la fontaine du châtelet. Et le Petit Prince s’est découvert, regardez bien la photo 😉2016_parissansvoiture_4

Allez, je reprends ma route. Sans voitures qu’ils disaient … heuuu c’est quoi ça ? qui arrive très vite sur ma droite ? 2016_parissansvoiture_5

Allez, on traverse la Seine … sans voitures évidemment … C’est quoi ce truc à 4 roues noir qui circule ? Et l’autre juste derrière ?

2016_parissansvoiture_6

hé les p’tits vélos, faites gaffe tout de même … il y a un gros truc noir façon bolide polluant qui vous dépasse.

2016_parissansvoiture_7

On arrive sur notre dame, enfin pas loin … bus, voitures … et aussi Taxi … la totale quoi … Mais bon, il faut rester objectif dans notre article : les bus de la RATP ont visiblement bien respecté la limite des 20 km/h. Ca reste une impression visuelle car je n’avais pas de cinémomètre sur moi … (un nouveau mot pour mes lecteurs : cinémomètre c’est le nom scientifique des radars de la maréchaussée. Et Maréchaussée ça veut dire Gendarmes 😉2016_parissansvoiture_8

Les taxis s’en donnent à coeur joie ! autant dire que les piétons sont relégués aux trottoirs. A ce moment précis, je me dis en moi-même que « Paris sans voiture … c’est un concept …  « 2016_parissansvoiture_9

Mais il y a aussi des petites voitures de « homo erectus conductibilis parisiannus » qui avaient absolument besoin de sortir l’objet polluant ce dimanche … sans voiture !
2016_parissansvoiture_10

ha il y a aussi des non taxis ! Les hollandais contribuent aussi à la présence de voitures dans Paris. Notre Dame sans voiture, je vous laisse juge…2016_parissansvoiture_11

Courageux le p’tit vélo. Vas-y mon gars, je suis avec toi … tu rigoles en me voyant mais tu ne sais pas que j’essais de te défendre 😉 Dis, tu as vu le p’tit camion sur ta gauche ? tu crois vraiment qu’il est prioritaire en ce dimanche sans voiture ?2016_parissansvoiture_12

T’as raison p’tit vélo reste sur le couloir bicyclette c’est plus prudent. La bagnole à ta gauche est visiblement franchement hostile …

2016_parissansvoiture_13

Ha bein … dis donc, même un scooter, dont nous a expliqué qu’ils étaient tricards ce dimanche 25/09/2016 … en voici un … bon, voyons le côté positif, il ne fait pas une roue arrière 😉 Franchement, il avait vraiment besoin de sortir son scoot ce type ? 2016_parissansvoiture_14

La campagne de com’ disait « même les voitures électriques sont interdites » heu … comment dire …. c’est pas une auto’lib … là ? sur ma photo ?

2016_parissansvoiture_15

t’as raison p’tit vélo, sois prudent, reste sur le couloir vélo comme … tous les jours ordinaires à Paris … 2016_parissansvoiture_16

Franchement, il avait vraiment besoin de sortir son scooter ce type ?
2016_parissansvoiture_17

Même quand on essaie les toutes petites rues, des bagnoles, des bagnoles, encore des bagnoles …

Même les scooters à trois roues, les mobylettes pour handicapés sont venues crâner en défiant le bitume de Paris. Allez, on termine avec 2 scooters qui pétaradent et plein de voitures en arrière plan … 2016_parissansvoiture_18

Attention, on termine avec une photo différente …

heureusement, il existe des endroits vraiment « nature » quelque part le long de la Seine en plein Paris 😉

2016_parissansvoiture_19

 

Dites, vous … vous étiez présent à Paris sans voitures 2016 ? S’il vous plait, témoignez ici, je ne voudrais pas être le seul à raconter mes histoires de voiture un dimanche  … sans voitures 😉

 

Le texte de cet article en audiodescription pour les personnes … qui veulent pô lire 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s